Comme un air de vacances… [Hasselblad/Provia 100]

Cela fait un certain temps que je n’avais rien publié sur le blog. En mars, nous sommes tous à la recherche du soleil qui, ô surpriiise, n’a pas beaucoup brillé en France depuis quelques mois… Je vous propose une sélection qui sent bon l’iode, le sable chaud et le petit diesel qui galope ! Elle met en scène le célèbre « Tire-Bouchon » reliant Auray à la presqu’île de Quiberon. Il passe à travers les forêts de pins, les sables de l’Isthme et de petites haltes isolées avant de déverser une vague de vacanciers en gare de Quiberon, à deux pas de l’océan. La ligne est un écrin de premier ordre par la diversité de ses paysages, la beauté de ses petites gares et l’absence aussi remarquée que remarquable des installations modernes (grillages, quais hauts, publicités criardes, etc…) qui font horreur aux photographes.

L’été 2017 fut par ailleurs le dernier à voir circuler les X2100. Ces autorails  mono-caisses assuraient depuis quelques années la totalité des rotations : plus de dix par jour de mi juin à mi septembre. Ils vont laisser leur place à d’autres TER, plus modernes. Ces derniers risquent d’être plus agressifs pour la voie dont l’état ne cesse de se dégrader d’années en années faute d’un entretien suffisant pour la maintenir en bon état. Son état n’est certes pas encore critique mais espérons que les collectivités territoriales sauront prendre à temps la mesure de l’importance du trafic que le « Tire Bouchon » draine en haute saison. Car il est, plus que tous les autres, le train des vacances. Il est le seul à vous permettre de débarquer directement sur le sable brûlant et descendre vers la mer en passant par le loueur de surf ou le bar de l’Isthme.

Attention au départ ! Direction la plage !

....
........

 

Say Something

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *